Les lymphomes #MoisDesCancersDuSang
Les lymphomes se situent au 5e rang des cancers le plus fréquents et surviennent un peu plus chez les hommes que chez les femmes[1].

Oncologie  -  Oncologie

Les lymphomes se situent au 5e rang des cancers le plus fréquents et surviennent un peu plus chez les hommes que chez les femmes[1].

AbbVie
En France, on dénombre plus de 23 000 nouveaux cas de lymphomes diagnostiqués chaque année[2]. Le nombre de nouveaux cas de lymphomes augmente de + 4 % chaque année depuis les années 1970. Cette augmentation s’explique en partie à cause du vieillissement de la population mais pourrait aussi s’expliquer par des facteurs environnementaux (exposition accrue à des toxiques).[3]

Ces cancers du sang ont la particularité de toucher le système lymphatique : un réseau de canaux microscopiques, dans lequel circulent des cellules du système immunitaire.
 
Ce grand réseau est aussi constitué de plus de 600 ganglions lymphatiques, disséminés dans l’organisme, particulièrement au niveau du ventre, de l’aine, des aisselles, du cou et de la poitrine et d’organes dits lymphoïdes, plus volumineux, comme la rate, les amygdales, le thymus et d’autres organes.[4]
 
Un lymphome survient lorsque des lymphocytes anormaux sont produits et se multiplient de façon anarchique. Les lymphocytes circulant dans tout l’organisme, la maladie peut potentiellement se développer dans tous les organes. On ne connait pas encore précisément ce qui provoque ce type de cancer, mais on a observé qu’il est plus fréquent chez des personnes qui présentent déjà des défenses affaiblies. Certains virus ou bactéries et certains toxiques présents dans l’environnement pourraient en favoriser l’apparition.[3] Les symptômes de la maladie peuvent se manifester sous différentes formes parfois banales : fièvre, démangeaisons, sueurs nocturnes, fatigue, toux persistante ou ganglions volumineux.
 

L’association de soutien aux patients atteints de lymphomes en France


Téléchargez la brochure "Les cancers du sang" :

En savoir plus sur le déroulement de ce mois des cancers du sang :

Lire notre article : Septembre c’est le mois des cancers du sang, faisons-le savoir #TousEnRouge
 

Références:

1 Site ameli.fr, "Lymphome non hodgkinien : définition et facteurs favorisants", consulté le 06/08/2020  
2 Comprendre les lymphomes non hodgkiniens, Ligue contre le cancer, France Lymphome Espoir (FLE), octobre 2019
3 Site France Lymphome Espoir document PDF "Mieux comprendre le lymphome", consulté le 06/08/2020  
4 Site de la  Fondation ARC "Qu'est ce q'un lymphome non hodgkinien ?", consulté le 06/08/2020  
FR-ABBV-200185-09/2020